Le design sonore au cinéma. Ben Burtt, un savoir-faire à l’héritage multiple ( Posté sur « Le Chant du Signe » )

Publié par Xavier Collet sur le site  » Le Chant du Signe « , cet article revient sur une figure emblématique du design sonore moderne : Ben Burtt. De l’utilisation révolutionnaire (à l’époque) du son mutlipiste et de la spatialisation à l’héritage des techniques de la musique concrète, on y découvre les techniques de production utilisées par Ben Burtt au cinéma. 

 

« De l’avis général, Ben Burtt est LE pionnier du sound design moderne. Il a en outre participé à de nombreux films depuis le Star Wars de 1977, les derniers en date étant des productions comme Super 8 de Steven Spielberg ou le film d’animationUp (Là-haut). Etant au service de l’image, dans une relation de synchronisme forte, Ben Burtt veille avant tout à l’efficacité des sons qu’il produit. Ceux-ci doivent être en premier lieu crédibles et induire une familiarité, fut-elle inconsciente, mais doivent aussi posséder une subjectivité qui prolonge sur le plan sonore l’univers proposé par le film. Le son prend avec Ben Burtt le relais de l’image pour se faire la voix du mouvement, des matières, des impacts, de la résonance des corps voire des personnalités. Pour ce faire, il s’est approprié des savoir-faire multiples qui forment aujourd’hui l’ensemble de compétences que l’on est en droit d’attendre d’un sound designer. Je me propose dans ce billet d’en dresser un inventaire. » (…)

 

Vous pouvez lire la suite sur de l’article ( ainsi que plein d’autres sujets passionnants ) sur: http://xaviercollet.com/

Share your thoughts